Qu'entend-on vraiment par rencontre et pratique SM ?

Qu'entend-on vraiment par rencontre et pratique SM ?

 

Adapté au cinéma, la fameuse trilogie de 50 nuances de Grey, ne laisse pas indiffèrent le public féminin, d’un par la présence et la prestation de Jamie Dorman mais surtout par la mise en avant de la pratique SM qui au centre de l’intrigue (“sadisme et masochisme”, une pratique sexuelle associant jeux sado maso et domination sexuelle).

 

Alors qu’entend-on vraiment par pratique SM ? Lorsqu’on parle de pratique SM on a tendance à associer la douleur et la soumission sexuelle, pratiquée en cachette, par des individus plus ou moins déséquilibrés. C’est complètement faux ! Il s’agit comme n’importe qu’elle autre pratique sexuelle d’un jeu de soumission et domination sexuelle mais accessoirisé. La pratique SM c’est donc faire l’amour avec des accessoires, tout simplement.

A la façon d'utiliser le vibromasseur, le mini canard vibrant, le masturbateur, le kit de pompe à tétons et divers sextoys pour pimenter la pratique sexuelle du couple, le pratique SM, utilise la chaîne de bondage, le set de contraintes de position, le bâillon, la cravache qui sont par définition, la base de la pratique SM. Vous serez surpris, si vous êtes débutant dans la pratique et que l’on vous dit qu’il n’est pas nécessaire de s’équiper avec une foule d’accessoires pour s’initier à la pratique SM. Les jeux sado maso peuvent se pratiquer de manière soft. Rien de mal à se faire du bien en changeant un peu les règles du jeu. Ainsi, attacher son compagnon à la tête de lit en abusant de lui, a quelque chose d’excitant.

S'initier lentement à la pratique SM sans forcer son partenaire est une très bonne initiative et une belle preuve d’ouverture d’esprit de sa part. L’idée dans ce début de pratique est d’accentuer davantage les rapports de force. Si l’expérience plaît alors il peut être intéressant de se documenter sur le sujet en lisant des articles, en échangeant sur des forums dédiés à la pratique SM, ou bien simplement de rencontrer des adeptes de cette pratique.

Il faut prendre son temps et ne pas se dégoûter de l’expérience. Au fur est à mesure, vous pouvez ajouter une autre dominante de toute pratique SM, consistant à prendre en compte cette fois ci la notion de sacrifice. Par exemple, votre désirez ardemment voir votre partenaire en tenue SM noir tout en se caressant mais elle vous impose quelques coups de cravache. Cette mise en situation implique chez vous de faire un effort pour obtenir quelque chose que vous aviez l'habitude d’obtenir facilement. La quête du plaisir demande alors un léger sacrifice pour apprécier la vue de votre dame se toucher pour vous exciter, vous êtes dans la soumission sexuelle.

Dans ce sens, le plaisir est mis sur un piédestal et devient par conséquent un l’objet de désir et de convoitise.

C’est une façon d’aborder le sujet en brisant la routine. A chacun d’interpréter les envies du moment laissant la porte ouverte aux nouveaux fanstames.

Être curieux de la pratique SM est l’une des meilleurs choses qui puisse vous arriver. Ne jugez pas trop vite les adeptes ce cette pratique car ils trouvent en elle une réelle source de plaisir.

Sait-on jamais, vous deviendrez peut être un fervent adepte de la pratique SM après y avoir goûté.